Manila et le Volcan Taal

Manila et le Volcan Taal

Me voilà à Manila, après une nuit dans un bus une fois de plus, j’ai bien dormi, je commence à m’habituer à pouvoir dormir dans n’importe quelle circonstance.

Logement dans Ermita, premier jour de transition, je découvre tout d’abord la baie de Manille.

Puis je vais à l’essentiel, c’est à dire l’Intramuros et Rizal Park.

Cathédrale de Manila.

Complètement détruite en 1945 par le conflit entre les Japonais et les Américains, tout comme Manila quasi en totale destruction d’ailleurs…

Parc du Fort de Santiago, quasi les dernières traces de la présence espagnole à Manila.

Dans l’enfer de Manila, c’est des endroits où l’on peut encore essayer de se ressourcer dans cette ville qui ne m’a pas beaucoup plu, trop de bruit, trop de pollutions, trop de mendiants, incroyable une meute de gens vivent dans la rue, des familles entières qui dorment sur des cartons au bord de la route…

Visite de Chinatown, j’apprécie les « Chinatown » de part le monde, c’est toujours très authentique et folklorique.

Visite du cimetière Chinois, je n’ai jamais vu cela, les riches citoyens chinois sont enterrés avec tout le confort moderne dans un immense cimetière. Il ne ressemble en rien aux cimetières habituels, mais plutôt à un quartier résidentiel, dont les allées sont bordées de mausolées, certains agrémentés de lustres en cristal, de la climatisation, de l’eau courante, d’une cuisine et de toilettes!

De vrais trottoirs, parfois des étages, cela fait ville fantôme, qui sait cela pourra toujours servir de zone guesthouse un jour pour les touristes low cost…

Même des noms de rue dans cette ville fantôme.

Coucher de soleil sur la baie de Manila.

Fontaine du Rajah Sulayman Park dans Ermita/ Malate.

Je pars le jour suivant pour la ville de Tagaytay en transport en commun, en bus comptez 2h30, très dépendant du trafic de Manila.

Le Taal est un volcan des Philippines qui se trouve dans le sud de l’île de Luçon, dans la province de Batangas, à une soixantaine de kilomètres au sud de Manille, le plus grand lac du pays, et au contact de zones densément peuplées constituées par la grande banlieue de Manille au nord-ouest (province de Cavite et par les villes de Lipas City à l’est, Batangas City et Lemery au sud.

Tagaytay perchée le long d’une crête montagneuse dominant le Lac Taal, superbe première vue du Lac à mon arrivée, je n’en ai pas cru mes yeux tant que ce que je voyais avait l’air irréel, comme si le ciel était devenu infini en se confondant avec le lac.

Le plan d’attaque est un bateau qui démarre de la ville de Talisay, comptez 20 minutes en moto ou tricycle descente impressionnante de Tagaytay jusqu’à Talisay.

Le bateau qui démarre donc de Talisay vous amène sur une île où se trouve le volcan.

La masse de Vulcano Island a surgi pendant la violente éruption de 1911, qui fit des centaines de morts.

Le cratère principal s »élève au milieu de cette île.

Il est toujours actif, des fumerolles s’échappent d’ici et là…

Pour accéder au cratère, vous avez le choix en une randonnée de plus ou moins 35 minutes ou au moyen de chevaux, mis à disposition sur place par les habitants de l’île téméraire, d’être aussi proche du volcan.

Voici le chemin d’accès.

Cette parenthèse dans l’enfer de Manila a fait du bien…

J’ai eu l’occasion aussi de visiter la quartier Makati, qui propose une autre face de Manila.

Les expatriés sont tous là, on y retrouve toutes les enseignes de magasins d’Europe, des terrasses, des parcs…

En fait, l’ancien aéroport de Manila se trouvait là, lorsqu’il l’on déplacé, ils ont récupéré une zone qu’il ont aménagé différemment.

Makati 
Makati 

Informations Pratiques :

Logement dans Ermita à Vieve Hotel, j’ai suivi les conseils de Michel, un français retraité qui vit à El Nido, je lui en remercie.

Réservation via Agoda, bonne adresse, qualité prix, comptez dans les 1750 PhP par nuit (et oui, c’est plus cher à Manila), petit déjeuner inclus et service impeccable.

Il existe 3 lignes de métro aériennes (Light Rail) à Manila, je l’ai souvent utilisé (15-20 PhP), toujours bondés de monde!!

Métro Manila
Métro Manila

Il faut 2000 PhP pour arriver en bateau sur l’île où se trouve le cratère du « Taal Vulcano » + 500 PhP si l’on désire arriver au cratère à cheval, j’ai pris un bus de Manila jusqu’à Tagaytay (90 PhP), de 2h30 à 3h de trajet, très dépendant du trafic de Manila.

2 Replies on “Manila et le Volcan Taal

  1. C’est remoi. Toujours aussi nickel ce voyage. Continue à te griser et profite encore bien de la suite ! J’adore le côté paisible qui transparait autour des lieux visités. Bises de nous ! Pat

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.