Sensations du voyage aux Philippines

Sensations du voyage aux Philippines

Et bien voilà toute bonne chose se termine, comme toute mauvaise chose d’ailleurs, je suis rentré dans la grisaille de Belgique de +30° à 0°, c’est un petit choc au niveau température 🙂

Que dire des Philippines?

C’est un pays où les personnes rencontrées m’ont donné une impression chaleureuse, excepté Manila, je me suis toujours senti en sécurité et entouré de bienveillance par les Philippins.

Le bémol du voyage, c’est que le transport a pris une part trop importante, après 3 nuits passées en bus, une nuit passée en bateau et deux vols intérieurs, je peux vous dire que c’est plutôt un voyage fatigant.

Je crois que j’ai été trop gourmand, j’aurai dû diminuer les endroits à visiter pour un meilleur ressenti sur place….

Voici un bref résumé :

Sagada/Ifugao, lourd tribu à payer au niveau transport avec deux nuits passées en bus.

Mais cela vaut la peine malgré tout!!!

« Adventure Trail » Sagada

Quelle merveilleux paysage et quelle authenticité!!

Enfants à Sagada, visage très typé.
Jeepneys à Sagada

Je ne vous conseille pas de faire comme des jeunes routard français rencontrés sur place qui ont carrément passés une nuit en transport bus depuis Manila, puis dès le matin, ils ont enchainés avec 2 jours de trekking pour repartir le soir dès le retour du trekking en bus de nuit !! C’est un parcours de combattants que je ne conseillerais pas.

Durant mon trekking de deux jours, j’ai particulièrement apprécié ma soirée à Cambulo, la rencontre avec Mrmaa était vraiment très riche en échange, se retrouver une soirée aux chandelles a été pour moi mémorable.

Durant le trekking, rencontre avec de nombreuses personnes se rendant à la récolte de riz.

Je remercie encore Mrmaa, pour son accueil chaleureux et cette soirée aux chandelles à Cambulo durant le trekking.

"Tourist Lodge", authenticité pure
« Tourist Lodge », authenticité pure
Merveilleux paysages de Batad

Palawan (Coron/El Nido), à ne pas manquer, j’ai préféré Coron à El Nido qui est bien trop touristique à mon goût.

A Coron, comme tout asiatique qui se respecte, on adore jouer pour de l’argent.
Coron, « viva San Rafael », toujours autant une vedette où je vais 🙂
Island Hoping à Coron
Corong Corong au sud d’El Nido.

A noter que j’ai regretté de ne pas avoir appris à faire de la plongée, c’est vraiment l’endroit pour exprimer ce sport, tant ce que j’ai vu en tuba était super, alors que penser de ce qu’il y a à voir en plongée, par exemple les anciens vestiges des épaves de bateaux japonais, doit être flippant à visiter…

Superbe archipel de Bacuit.

Archipel de Bacuit
Archipel de Bacuit (El Nido)

Bohol, pas mal du tout, cela aurait mériter plus que les deux nuits passées, les « Chocolates Hills » et les Tarsiers, c’était chouette, il y avait bien d’autres choses à voir.

Logement à Tagbilaran, une ville trépidante, mais à visage humain, pour les amoureux de plage, il y avait à 17 km une plage qui est décrite comme agréable, « Alona beach » sur l’île de Panglao, voisine de Tagbilaran.

Tarsier de Bohol
Tarsier de Bohol
Chocolate Hills
Chocolate Hills

Siquijor, un petit coup de cœur, le temps prend une autre dimension sur cette île qui vous enchantera, 3 nuits c’est un minimum pour se promener en mobylette sur l’île et en ressentir l’atmosphère.

Transport entre Larena et San Juan (Siquijor)
Transport entre Larena et San Juan « très coloré ».
Siquijor, le plus au sud de mon périple.
Siquijor, le plus au sud de mon périple!
Paliton Marine Sanctuary Biodiversity à Siquijor
Paliton Marine Sanctuary Biodiversity (Siquijor)

Legazpi, pas mal aussi, mais là je trouve que deux à trois nuits c’est largement suffisant, à part la vedette du coin, le Mont Mayon, pas grand choses à voir.

Le Mont Mayon se retrouve même sur le billet de 100 PhP.
Le Mont Mayon se retrouve même sur le billet de 100 PhP.
Jeepneys (Legazpi)
Jeepneys (Legazpi)
Green lava en quad (762 mètres), on s'approche du sommet du Mont Mayon.
Green lava en quad (762 mètres), on s’approche bien du sommet Mont Mayon.
Mont Mayon

Beaucoup de Philippins immigrent, histoire de trouver des jours meilleurs, une destination prisée est Les Émirats Arabes Unis…

Overseas Jobs
Overseas Jobs

Par contre au sujet de Manila, c’est l’enfer, c’est inévitable bien sur au niveau organisation mais il faut y rester un minimum.

De plus entre la pollution et le bruit se trouve une pauvreté à la limite du soutenable, excepté à Makati, qui est un quartier plutôt luxueux et aseptisé!

Makati (Manila)
Makati (Manila)
Ermita (Manila)
Trafic dense « Ermita »

Personnellement, à part le quartier « Intramuros » et le Rizal Park, je n’ai rien trouvé « d’agréable », mais les goûts et les couleurs cela se discute et puis cela dépend de ce que vous recherchez…

Pour les achats finaux souvenirs-cadeaux, vous trouverez tout à « Silahis-Center » dans le quartier agréable d’Intramuros.

Intramuros "Silahis-Center"
Intramuros « Silahis-Center »
La sieste, c'est la sieste, c'est sacré, il faut repasser pour un massage.
La sieste, c’est sacré, il faut repasser pour un massage.
Je ne savais pas qu’il existait autant de variété de riz!!

Pour le langue qui est la plus utilisée, c’est le Tabalog, pilipino, filipino…, c’est la deuxième langue parlée pour l’ensemble du pays, puis vient l’anglais, qui est appris à l’école et de plus en plus parlé par les jeunes.

L’essentiel : Magandang : bonjour et Salamat Pô : merci.

A noter de nombreux mots espagnols ont été intégrés à cette langue, comme basura (poubelle), kumusta (como estas, comment allez-vous) ou les jours de la semaine, excepté le dimanche!!

Jours de la semaine en Tabalog
Très proche de lunes, martes, miercoles, jueves, viernes et sabado, n’est ce pas?

Pour les prises électriques, c’était souvent comme chez nous, mais de temps en temps, j’ai dû faire face à des prises : Type A 120V/60Hz.

Au niveau drogue, attention, c’est tolérance zéro, plusieurs Philippins m’ont averti de cela, Rodrigo Duterte n’est pas un commode, après son entrée en fonction, Duterte a tenu une conférence de presse, où il a exhorté les citoyens philippins à assassiner à la fois les trafiquants de drogue et les toxicomanes (sic).

Drug Free Workplace

Heureusement qu’il reste la bière :-), santé à vous dans toutes les langues!!

A votre santé « To your health »

A noter que le jour après mon départ le 16 décembre 2018, à Bangkok, Miss Phillipines est devenue Miss Univers!!

J’en avais entendu parler sur place du concours, ils croyaient ferme en leurs chances, et bien ils ont réussi, plutôt mignonne cette Catriona Elisa Gray, les mélanges c’est toujours pour un plus (papa Ecossais et maman de Philippines!!).

https://www.linternaute.com/television/programme/1257204-miss-univers-miss-philippines-elue-eva-colas-decue-le-classement/

Elle œuvre à Manila pour aider les enfants démunis (Young Focus R10), il y a beaucoup de travail malheureusement…


En route, le mieux c’est de se perdre. Lorsqu’on s’égare, les projets font place aux surprises et c’est alors, mais alors seulement, que le voyage commence.


(Nicolas Bouvier)


6 Replies on “Sensations du voyage aux Philippines

  1. Très beau résumé, bcp de renseignements utiles pour les voyageurs…Avec mes vœux de bonne et heureuse année 2019, je te souhaite encore bien des voyages…gros bisous Raf.

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.