Santa Elena – Monteverde

Santa Elena – Monteverde

MonteverdeMonteverdeEt voilà, le chemin de mon voyage continue, trois bus à prendre entre Liberia et Monteverde, un peu compliqué, surtout pour le trajet entre Juntas de Abangares et Monteverde où j’ai dû attendre longtemps la correspondance… Dès que l’on quitte Juntas, le chemin s’élève et le paysage prend lui aussi de la hauteur en devenant magique.

Logement aux Cabinas Eddy, potable (30$), une première j’ai télévision et mini frigo dans la chambre, comme j’avais oublié ce que c’était une télévision, j’ai du me reconditionnerClin d'œil.

MonteverdeDSCN8077[1].JPGLe vendredi 06 mars, départ à 7h30 pour Monteverde, bus local sans problème en une demi heure. A 8 heures démarre un nouveau trekking de 4 heures dans la « Reserva Biologica Bosque Nebuso Monteverde » (20$). C’est encore complètement différent de ce que j’ai vu jusqu’à présent, on sent l’altitude et l’humidité présente (d’ailleurs pantalon et polaire de mise). C’est surtout les oiseaux qui sont à découvrir, dont le fameux Quetzal.

Plusieurs randonnées possibles (Senderos), C’est largement faisable indépendant, cependant pour les ornithologues en herbes, 400 espèces d’oiseaux se retrouvent là et il me semble qu’un guide aurait été précieux pour m’aider à les détecter.

Le retour s’est fait à pied, c’est 7 km, mais principalement en descente, donc faisable sans difficulté.

MonteverdeMonteverdePeut être que j’avais la nostalgie de ma petite visite au Corcovado en lampe de poche, voilà que je décide de retenter l’expérience, mais cette fois-ci avec un guide, cela se fait sous le nom de « Night Tour » dans une réserve protégée de 30 hectares à 1600 mètres d’altitudes près de Santa Elena. En imitant une proie potentielle, le guide a fait sortir de sa cache une énorme Tarentule…

MonteverdeMonteverdeDécor digne de « Slender », un film d’horreur pourrait être tourné à cet endroit sans problème Pied de nez.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Résoudre : *
28 − 8 =