Puerto Viejo – Cahuita – Manzanillo

Puerto Viejo – Cahuita – Manzanillo

Très longue journée de transfert ce mardi 10 mars, à éviter amis routard qui se perdraient sur mon blog, j’ai pris le bus à La Fortuna à 8H00 pour Ciudad Quesada (San Carlos), puis à 10H, il faut prendre l’expresso pour San José, puis à 14H, le bus pour Puerto Viejo et finalement à 19H00 on arrive sur place coolIncertain. Que faut-il pas faire pour éviter une nuit à San José, c’est hard…

J’ai noté que le bus entre Ciudad Quesada et San José s’arrêtait à l’aéroport international Juan Santamaria, donc il y moyen de finir ses vacances à La Fortuna sans repasser à la case départ et éviter une nuit finale à San José, je dis cela surtout pour ceux qui n’ont pas beaucoup de jours disponibles, en effet dans ce cas de figure, San José n’est quand même pas le plus beau à voir au Costa Rica…

Puerto ViejoPuerto ViejoSoit, j’arrive à Puerto Viejo de Talamanca, sachant que j’allais arriver tard j’avais réservé par téléphone aux Cabinas Guarana la veille (35$), pas mal du tout, petite terrasse privée avec hamac, mais pas d’océan en vue comme à Montezuma. J’ai remarqué que la couleur de peau est plus métissée dans cette région, il est vrai que les travailleurs afro-caribéens n’avaient pas le droit de quitter cette zone du pays où se produisaient les récoltes de bananes qui nécessitaient une main d’œuvre nombreuse et bon marché, ce n’est d’ailleurs qu’un 1948 que la citoyenneté a été accordées à ceux-ci.

ManzanilloManzanilloLe premier jour, journée dédicacée à la découverte de Manzanillo, en fait Puerto Viejo a une position stratégique, il est à la fois à 30 minutes en bus de Manzanillo et de Cahuita. Ce village qui fait partie intégrante de la Réserve « Refugio Nacional de Vida Silvestre Gandoca-Manzanillo » est au cœur de conflit d’intérêt, certains aimeraient que le village se développe, mais pour l’instant toute construction est interdite, donc profiter avant que cela ne change! J’ai découvert un bout de paradis sur terre la bas, plages idylliques bordées de cocotiers en bordure d’une superbe réserve au menu, miam!!! Quand on pense que cette zone était complètement inconnue au tourisme avant 2003, date où la route a été tracée entre Puerto Viejo et Manzanillo.

CahuitaCahuitaDeuxième jour à Puerto Viejo, toujours un ciel couvert, je prends le bus pour Cahuita, petite bourgade de 8300 habitants qui a su garder une atmosphère détendue. Je me dirige vers l’entrée du « Parque National Cahuita », entrée gratuite, du moins on participe comme l’on veut, cela change… Jolie réserve qui longe la mer, je dirais même plus qui entre dans la mer, voir le nombre de cocotiers échoués… J’ai vu pas mal de petits animaux et des oiseaux, de nouveau pour avoir plus de chance de voir des animaux, des guides proposent leurs services à l’entrée, c’est à voir pour chacun selon ses envies et son budget… A noter que plusieurs touristes en chemin m’ont dit qu’ils venaient d’être sauvagement attaqués par un singe affamé pour prendre toutes leurs nourritures dans leurs sacs à dos.

J’ai été personnellement épargné de cet acte ignoble et inadmissible, vous en conviendrez Clin d'œil. Sans blague, il faut éviter à tout prix de nourrir les animaux sauvages, ils deviennent agressifs car ils vous considèrent comme une source de nourriture, je vous rassure pas vous personnellement mais la nourriture que vous avez sur vous…

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Résoudre : *
23 × 26 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.