Sapa

Sapa

SapaSapaAprès le train de nuit entre Hanoï et Sapa où je me suis retrouvé en couchette de 4 personnes (10 heures de route pour 350 km, cherchez l’erreur).

J’arrive à Sapa vers 7H30 du matin, direction Sapa Summit Hotel où je resterai 3 nuits.

Sapa se trouve au nord du Vietnam près de la Chine à 1650 m. d’altitude dans un beau cirque de montagnes parsemées de villages, station climatique fondée en 1922 par les Français. Quel calme après le tumulte d’Hanoï (48000 habitants versus plus de 3 millions à Hanoï).

Au menu, un trekking vers le village de Cat Cat où se trouve les H’Mong noir (reconnaissable à leur habit).

Un autre trekking vers Lao Chai, puis Ta Van Village (içi c’est plutôt des Dzay de culture chinoise forte).

Location d’une mobylette, toujours à 5$ pour visiter les alentours le samedi, j’ai eu l’occasion de découvrir une jolie cascade « la Golden love Waterfall », pas mal du tout. C’est fou comme le temps change vite, j’ai eu chaud fin de matinée et froid l’après midi (comme si les 4 saisons se trouvaient en une journée).

Bac HaVisite dimSapaanche du fameux marché de Bac Ha (étonnant marché grouillant de vie le dimanche matin où les différentes ethnies de la région viennent y vendre leurs produits.Ce sont des Hmong fleuris que j’ai rencontré essentiellement, même coutume, même langage, mais il s’habille différemment des Hmong noirs rencontrés à Sapa. Un Buffle est un animal essentiel pour la vie villageoise, il se vend à  40.000.000 DNV (Donk), un euro vaut 28000 DNV +/-, donc 1500 euros.

Détails pratiques, Sapa Summit Hotel à 17 $ la nuit (situé sur les hauteurs de Sapa), train de nuit à 32$ (assez cher pour ici, prix spécial pour touriste je suppose).

Leave a Reply

Your email address will not be published.*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.